-

Bien démarrer


Kodachrome ou ferrotype ?

Les photographies, qu’elles aient été prises il y a une semaine ou il y a cent ans, sont de vrais trésors de familles. Quand vous n’êtes pas certain de l’identité de la personne souriante (ou hargneuse) sur la photo que vous avez trouvée, il est utile de connaître la période à laquelle cette image a été créée. Comment ? En datant le type de photo. Voici quelques notions pour vous aider à commencer.


Daguerréotypes (1839 – 1860)
La première photographie « concrète », le daguerréotype, a été faite de cuivre plaqué en argent et d’une surface polie comme un miroir. À cause de leur fragilité, ces photographies étaient souvent couvertes d’une vitre et d’un passe-partout décoratif, puis conservées dans de petits écrins à charnières, matelassés de satin ou de velours. Tintypes ou ferrotypes (1856 – début années 1900)
Le ferrotype était le type de photographie le plus répandu durant la Guerre civile américaine. Il était fait d’une fine plaque de tôle recouverte d'un vernis noir. Sa solidité permettait aux soldats d’emmener les photos de leurs proches sur le champ de bataille et de leur envoyer des photos sans craindre qu’elles ne soient abîmées.


Photos-cartes de visite (1866 – 1900)
La majorité des photographies prises à la fin des années 1800 font partie des « photos-cartes de visite ». Ces photographies étaient imprimées sur du papier extrêmement fin et ensuite collées sur d’épaisses cartes. Le nom du photographe ou du studio de photographie était habituellement imprimé sur la face de ces clichés de format portefeuille.


Portraits-cartes postales (1900 – années 1920)
Au tournant du siècle, les photographes pouvaient imprimer des clichés en noir et blanc sur la face des cartes postales. On pouvait apposer un timbre sur les cartes postales finies et les envoyer par la poste. Les styles de portraits-cartes postales ont continuellement changé au fil des années et après 1907, le dos des cartes postales était divisé en deux parties : une pour l’adresse postale et l’autre pour un message personnalisé.


L’instantané en noir et blanc (1900 – années 1960)
En 1900, Kodak a révolutionné la photographie avec l’apparition de l’appareil photo Brownie. Le Brownie original prenait des clichés de 2,25 pouces carrés en noir et blanc. Kodak a modifié la taille des images de 2,25 po par 3,25 po avec les modèles ultérieurs. Pour un prix abordable d’un dollar et avec ses commandes faciles d’utilisation, l’appareil photo n’était plus réservé aux professionnels.


Transparents en couleurs ou diapositives (années 1940 – 1970)
Certains professionnels produisaient des photographies en couleurs à la fin des années 1800 mais la technique de développement d’images en couleur n’est devenue largement accessible que dans les années 1940-50. Les diapositives en couleurs et les projecteurs de diapositives sont devenus courantes et les clichés couleur dominent depuis la photographie amateur.

Newsletter

Obtenez plus d’informations sur les nouvelles fonctionnalités et collections de documents, recevez des conseils des experts, lisez des témoignages d’autres membres et bien plus.
Inscription

Newsletters récentes

Cliquez sur le lien pour afficher une newsletter

- juillet 2011
- mai 2011
- mars 2011
- janvier 2011
- décembre 2010
- octobre 2010
- septembre 2010
- août 2010
- ...plus

Commencer un arbre généalogique

Les arbres généalogiques sont parfaits pour conserver et organiser les informations trouvées.

Cliquez ici pour commencer votre arbre généalogique.
  • Nos autres sites

© 2007-2014 Ancestry.com | nouveau Confidentialité | Cookies | Conditions d’utilisation | Exploité par Ancestry.com Europe S.à r.l.