Partager cette page

Quoi de neuf

 
La Fête des Mères
23/05/2008

Vers la fin du XIXe siècle, l’auteur Julia Ward organise chaque année une réunion de mamans à Boston. En 1872, elle lance l’idée de la Fête des mères.

L'initiative est reprise en 1907 par une autre Américaine, Anne Jarvis, afin de faire célébrer les mamans le deuxième dimanche de mai (date à laquelle sa mère est décédée), par une cérémonie religieuse.

La coutume se propage et est finalement officialisée en 1914 par le président des Etats-Unis Woodrow Wilson.

Les soldats américains introduisent la Fête des Mères en Europe pendant la Première guerre mondiale.

En France, la Fête des mères est adoptée dès 1918. Elle convient très bien à une politique nataliste après la guerre.

Le Général de Gaulle fixera finalement le jour de la Fête des Meres au dernier dimanche de mai.

La mère a de tous les temps été célébrée. Sous l’antiquité des Grecs, par les Romains, par les Anglais au XVIe siècle.

Napoléon avait également songé à une journée de célébration pour les mères.

Commencez un voyage dans le temps, construisez votre arbre généalogique et découvrez l’histoire de votre famille avec Ancestry.ADNFCR-1456-ID-18602981-ADNFCR

Autres articles

    Liens

    Stéphane Cosson Avis de généalogistes par Stéphane Cosson

    Trouvez des informations sur la généalogie par Stéphane Cosson, Généalogiste professionnel.


    Archives Les archives départementales

    Les archives départementales de France sont des sources idéales pour trouver les actes d’état civil de vos ancêtres. Obtenez une liste de toutes les archives départementales et de leurs coordonnées.


    arbre Commencer votre arbre généalogique gratuit

    Commencez par créer votre arbre généalogique. Ajoutez ensuite des photos et des histoires et même inviter d’autres membres de famille ou des amis à voir votre arbre généalogique et à y contribuer.


    Trouver vos ancêtres

    Recherchez les dossiers concernant vos ancêtres sur ancestry.fr. Trouvez des journaux, des moments historiques et bien plus.