Information sur la source

Ancestry.com. Mariages, Haute-Bretagne, France, 1501 à 1911 [base de données en ligne]. Lehi, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2010.
Données originales : association ABGH Parchemin. Base de données indexée à partir de registres de mariage. Rennes, France: ABGH Parchemin.

 Mariages, Haute-Bretagne, France, 1501 à 1911

À propos de la collection Mariages, Haute-Bretagne, France, 1501 à 1911

Informations générales sur la collection

Cette collection contient les actes d’état civil des mariages de la Haute-Bretagne pour les années 1501 à 1911. La majorité des documents sont en français.

Présentation de cette collection

Les actes de mariage peuvent contenir les informations suivantes :

  • Nom de la personne
  • Sexe
  • Nom du conjoint
  • Date du mariage
  • Lieu du mariage
  • Âge au moment du mariage
  • Nom du père
  • Nom de la mère
  • Date de naissance
  • Lieu de naissance
  • Lorsque vous recherchez une ancêtre femme (la mariée ou les mères de chaque conjoint), il est recommandé de rechercher sous son nom de mariée et sous celui de jeune fille.

    Si vous recherchez des documents entre 1793 et ​​1805, vous pouvez rencontrer le calendrier républicain, ou calendrier révolutionnaire français. Le système a été mis en place pendant la Révolution française pour supprimer toute référence à la religion ou à la monarchie. Chaque année commençait à l’équinoxe d’automne (le ou vers le 23 septembre), avec 1792 comme première année. L’année était découpée en 12 mois de 30 jours chacun. Chaque mois était divisé en trois périodes de 10 jours appelées décades. Vous trouverez ci-dessous une liste des mois du calendrier républicain français à titre de référence :

  • Vendémiaire (début fin septembre)
  • Brumaire (début fin octobre)
  • Frimaire (début fin novembre)
  • Nivôse (début fin décembre)
  • Pluviôse (début fin janvier)
  • Ventôse (début fin février)
  • Germinal (début fin mars)
  • Floréal (début fin avril)
  • Prairial (début fin mai)
  • Messidor (début fin juin)
  • Thermidor (début fin juillet)
  • Fructidor (début fin août)
  • À partir de l’année 1880, conformément à la loi française, des mentions marginales renvoyant à des actes ultérieurs concernant la personne figurent souvent les documents. Les remarques marginales sont confidentielles et sont donc expurgées afin de respecter la confidentialité.

    Cette collection contient uniquement un index des actes de l’état civil. Les registres de l’état civil français ont la réputation d’être très complets, mais il peut être avantageux d’explorer le catalogue de collections d’Ancestry pour obtenir des informations supplémentaires dans d’autres collections françaises

    Contexte de la collection

    Les registres d’état civil français sont parmi les plus anciens outils à la disposition des généalogistes. En 1792, la Révolution française a mis l’accent sur la nécessité d’établir un système d’état civil pour garantir les droits de ces citoyens. Auparavant, l’Église catholique romaine était responsable d’une grande partie de l’archivage des actes de mariage en France.

    La plupart des actes d’état civil français ne sont pas conservés dans les archives nationales, mais plutôt dans les archives départementales ou territoriales. La majorité des départements sont situés en France, mais la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique et la Réunion sont également incluses. Au sein du département, les archives sont conservées à la mairie locale ou au bureau de l’état civil.

    Bibliographies

    Mulcahy, Brain. « Registres de l’état civil français » GenealogyBlog. https://www.genealogyblog.com/?p=37457.

    Powell, Kimberly. « Registres de l’état civil français : registres des actes de naissance, mariage et décès en France. » ThoughtCo. Dernière modification le 27 juillet 2018.https://www.thoughtco.com/french-civil-registration-1421945.

    Institut national d’études démographiques. « Registres de l’état civil. » Dernière modification 2020. https://www.ined.fr/fr/lexique/etat-civil/.