Information sur la source

Ancestry.com. Registres des sépultures du CEC, Première Guerre Mondiale, Canada, 1914 à 1948 [base de données en ligne]. Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations, Inc., 2010.
Données originales : War Graves Registry: Circumstances of Death Records. Record Group 150, 1992–1993/314, Boxes 145–238. Library and Archives Canada. Ottawa, Ontario, Canada.

War Graves Ledger Books. RG 150, 1992-93/314, vols. 239–302. Library and Archives Canada, Ottawa, Ontario, Canada.

 Registres des sépultures du CEC, Première Guerre Mondiale, Canada, 1914 à 1948

Cette base de données contient les entrées des Registres des sépultures des personnels de service du Corps expéditionnaire canadien (CEC) tués pendant la Première Guerre Mondiale en Belgique, en France et au Royaume-Uni. Les registres, également appelés « Brown Binders » (Classeurs marron), ont été créés par le Ministère des Forces Armées Outre-mer du Canada, une branche du gouvernement canadien établi à Londres pour superviser les efforts de guerre. Ils étaient utilisés pour communiquer toutes les informations connues sur le décès et l’enterrement d’un soldat ou d’une infermière et peuvent, par conséquent, inclure des détails sur les circonstances de la mort. Les corps de plus de 11 000 hommes n’ayant jamais été retrouvés, un grand nombre de pages contiennent simplement les mots « Tué au combat ».

Les registres comprennent le site d’enterrement initial des victimes de guerre du Canada. Après la guerre, un grand nombre de tombes ont été consolidées dans les cimetières de la Commission impériale des sépultures de guerre, plus tard renommée la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth (CWGC). Pour déterminer le site de la dernière tombe, consultez la base de données Registres des sépultures de guerre du Commonwealth pour le CEC, Canada, 1914 à 1919. Elle contient des informations sur un grand nombre des mêmes soldats.

Le Canada a été à jamais transformé quand il a été appelé à prendre part à la Première Guerre Mondiale aux côtés de l’Angleterre (tous les dominions de l’Empire Britannique devaient supporter l’Empire en temps de guerre). C’était la première fois que les forces canadiennes prenaient part indépendamment à un combat sous les ordres d’un commandant canadien. Près d’un quart de million d’hommes ont été envoyés au combat, 60 000 ne sont jamais revenus. Bien que cette base de données contienne des entrées pour un grand nombre d’entre eux, elle n’inclut pas celles des soldats canadiens morts au Canada ou aux États-Unis.

De plus, comme les soldats portant les noms de familles entre Sims et Z ne figurent pas dans la collection originale des registres d’enterrement, ils ne sont donc pas disponibles dans cette base de données. Il est possible de trouver les entrées associées à ces soldats dans la base de données Canada, Registres des sépultures de guerre du Commonwealth, 1914 à 1919.

Cette base de données fournit les informations suivantes :

  • Nom
  • Unité
  • Numéro de service
  • Grade
  • Date du décès
  • Affiliation religieuse
  • Circonstances de la mort
  • Lieu d’enterrement (si connu)
  • Noms des proches (si connus

Il est important de noter que chaque document contient deux images (le recto et le verso du document original).