Information sur la source

Ancestry.com. Collection de nécrologies du Canada, de 1898 jusqu’à nos jours [base de données en ligne]. Lehi, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2006.
Données originales : See newspaper information provided with each entry.

 Collection de nécrologies du Canada, de 1898 jusqu’à nos jours

La collection contient des nécrologies de centaines de journaux. Chaque jour, nous parcourons le Web pour trouver des nécrologies et transférer leurs informations dans nos bases de données. Nous fournissons également des informations sur la source et des liens vers le texte intégral de la nécrologie. Un proche toujours en vie, un ancien camarade de classe ou même un voisin mentionné dans l’avis de décès est un bon point de départ pour chercher des informations sur un ancêtre récemment décédé.

Vu la quantité d’informations généalogiques et biographiques contenues dans les nécrologies, leur exploration en vaut vraiment la peine. Pour un grand nombre de nos ancêtres (et proches), la nécrologie est le seul croquis biographique créé pour cette personne. Outre les noms et les dates et lieux de naissance, mariage et décès, la nécrologie identifie souvent les proches de la personne décédée, tels que ses enfants, ses frères et sœurs, parents, grands-parents, etc. Les nécrologies peuvent même pointer vers d’autres documents associés à la mort d’un individu, comme un certificat de décès à l’étranger (dans le pays où se trouvait l’hôpital), des registres paroissiaux ou des documents du cimetière (suggérés par le lieu d’enterrement ou le pasteur qui a conduit les obsèques), ou les fichiers d’enquête du coroner dans le cas d’une mort soudaine ou inattendue. Et bien sûr, la quantité d’informations contenues dans une notice biographique peut ouvrir des nouvelles avenues de recherche.

Dans les recherches de nécrologies, il est nécessaire d’examiner les archives de tous les journaux possibles. Il est impossible de savoir à l’avance, lequel des journaux, le cas échéant, contient la meilleure nécrologie ou la plus complète. La plupart des villes ont plusieurs quotidiens et l’avis de décès d’une personne particulière peut paraître dans de multiples journaux. De plus, lorsque vous considérez des sources possibles de nécrologies, ne vérifiez pas seulement la communauté où l’individu est mort mais aussi la communauté (ou les communautés) où il a résidé. Un grand nombre de personnes âgées vont vivre avec leurs enfants et bien souvent elles meurent loin de l’endroit où elles ont passé une grande partie de leur vie d’adulte. Si une personne avait toujours des contacts dans sa communauté, il y a de forte chance qu’une nécrologie ait été publiée dans le journal local, et il est très possible que celle-ci soit plus détaillée que celle publiée dans la ville de décès, où le défunt n’était qu’un résident temporaire ou récent. Cependant, le contraire est également vrai.

Pour bien chercher les nécrologies dans les anciens numéros des journaux, la meilleure approche est d’utiliser plusieurs outils y compris les collections des rubriques nécrologiques, celles des journaux historiques d’Ancestry et la recherche hors-ligne dans les bibliothèques et les bureaux des journaux locaux.

Tiré de Chapter 12: Research in Newspapers, The Source: A Guidebook of American Genealogy par James L. Hansen ; édité par Loretto Dennis Szucs et Sandra Hargreaves Luebking (Salt Lake City, UT : Ancestry Incorporated, 1997).